Livraison OFFERTE dès 50 euros (France métropolitaine ; hors Wedoogift) - Paiement sécurisé CB & Paypal - Colis expédié le jour même si commande avant 12h
Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
Plus que 50,00 € pour profiter de la livraison OFFERTE
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  Livraison gratuite !
Plus que pour profiter de la livraison OFFERTE
Total
Continuer mes achats Commander

Le konjac fait-il maigrir ?

Publié le 10/05/2021

Encore peu connu en Occident il y a peu, le konjac est pourtant utilisé dans la tradition asiatique depuis de longues générations. Il s’agit d’un tubercule hors du commun, pouvant peser jusqu’à 4 kg, qui pousse dans les forêts tropicales du Japon, de la Corée, du Viêtnam et de la Chine. Sa particularité vient de sa richesse en glucomannane, une fibre alimentaire aux vertus remarquables, qui peut capter jusqu’à 100 fois son poids en eau.

En médecine chinoise, la farine de konjac est traditionnellement mélangée à de l’eau pour en faire une substance épaisse, utilisée pour ses propriétés détoxifiantes et fluidifiantes des mucosités. Depuis plus de 2000 ans, elle est particulièrement consommée lors de l’apparition de certaines affections : asthme, toux, brûlures, ainsi qu’en cas de troubles digestifs et cutanés. Dans la culture asiatique, une alimentation contenant du konjac est considérée comme plus saine, c’est pourquoi cet aliment est très populaire sur les marchés orientaux. Le konjac est aussi devenu un ingrédient majeur en cuisine, pour épaissir et apporter une texture agréable, plus onctueuse.

Récemment, sa réputation s’est encore amplifiée car le konjac contribue à maigrir plus facilement, grâce ses propriétés variées :

·   Effet « coupe-faim », car ses fibres se gonflent dans l’estomac et donne une sensation de satiété naturelle et rapide 

·   Capteur de graisses et de sucres grâce au pouvoir absorbant des fibres

·   Aide au contrôle de la faim et évite le grignotage

·   Peu calorique : environ 3 kcal pour 100 g

·   Ne contient pas de gluten

 

Preuves de son effet amaigrissant

Suite à cet intérêt grandissant, différentes études ont été menées sur le konjac, apportant les preuves de son efficacité sur la perte de poids.

Voici les conclusions de ces études :

·   Sensation de satiété : il a été mis en évidence que le konjac est très efficace dans le traitement de l'obésité en raison de la sensation de satiété qu'il apporte

·  Richesse en fibres : le glucomannane est une fibre ayant un poids moléculaire et une viscosité des plus élevés, parmi toutes les fibres alimentaires connues. A savoir que l’apport conséquent de fibres agit en tant que prébiotique au niveau de la flore intestinale, ce qui facilite la digestion et le maintien du poids

·   Perte de poids significative : à des doses de 2 à 4 g par jour, il a été constaté que le glucomannane est bien toléré et qu’il entraîne une perte de poids significative chez les personnes en surpoids et obèses. Dans une autre étude, à raison de la consommation d’1 g de fibres de glucomannane par jour (administrées 1 h avant chacun des trois repas par jour et sans modification des habitudes alimentaires ou des activités physiques) : les résultats ont montré une perte de poids moyenne significative (2,3 kg) après une prise de huit semaines.

·  Etudes comparatives avec et sans konjac : dans un cas, un régime hypocalorique seul et dans l’autre, un régime hypocalorique associé à la prise de glucomannane sous forme de complément alimentaire ont été étudiés. L'analyse comparative des résultats obtenus dans les deux groupes a montré que le groupe associant régime et glucomannane présentait une perte de poids plus significative et une plus grande adhésion au régime. Le complément alimentaire à base de glucomannane s’est révélé particulièrement efficace et bien toléré, même dans le traitement à long terme de l'obésité sévère.

 

 

Bénéfices sur la santé

 

D’autres intérêts du konjac, en particulier pour le maintien d’une bonne santé, ont aussi été mis en évidence :

 

· En cas de transit difficile : il augmente le volume des selles et favorise un transit naturel. Un bon transit participe au contrôle du poids et au maintien d’un ventre plat. En favorisant le transit intestinal, les fibres du konjac contribuent aussi à mieux éliminer les déchets et toxines présents dans l’organisme (détox).

 

·  Rôle hypocholestérolémiant : en interférant dans le transport du cholestérol et des acides biliaires. Suite à la consommation d’1g de glucomannane par jour, le cholestérol sérique et le cholestérol des lipoprotéines de basse densité ont été significativement réduits (21,7 et 15,0 mg/dl respectivement. Aucun effet indésirable n'a été signalé.

 

· Action hypoglycémiante : en retardant la vidange gastrique et en ralentissant la distribution du glucose dans la muqueuse intestinal.

 

 

Comment le consommer ?

·   Sous forme de farine : la farine de konjac est utilisée dans la cuisine asiatique pour confectionner des nouilles sous forme de vermicelles appelées shirataki, ou kishimen lorsqu'elles sont larges comme des tagliatelles. Elles sont ajoutées à des soupes ou consommées telles quelles, comme des spaghettis.

·  Sous forme de compléments alimentaires : à prendre une demi-heure avant le repas, avec un ou deux verres d’eau (pour une bonne déglutition), pendant 20 jours maximum. Commencer par 1 prise par jour (avant un repas) puis 2 prises, et ensuite 3 prises (à chaque repas). Choisir de préférence du konjac bio.

 

Quelques précautions à connaître : il est préférable d'espacer la prise de konjac vis-à-vis de celle d'autres compléments alimentaires ou traitements médicamenteux (attendre au moins une heure), et de ne pas en prendre en cas de difficultés de déglutition ou d’occlusion intestinale. En cas de diabète, il est recommandé de demander conseil à son praticien de santé au préalable.

 

Références

Glucomannan: properties and therapeutic applications, A González Canga, Nutr Hosp . Jan-Feb 2004;19(1):45-50.

Traditional uses and potential health benefits of Amorphophallus konjac K. Koch ex N.E.Br, Chua M, Baldwin TC, Hocking TJ, Chan K. J Ethnopharmacol. 2010 Mar 24;128(2):268-78.

Glucomannan and obesity: a critical review, Keithley J, Swanson B. Altern Ther Health Med. 2005 Nov-Dec;11(6):30-4.

Effect of glucomannan on obese patients: a clinical study, Walsh DE, Yaghoubian V, Behforooz A. Int J Obes. 1984;8(4):289-93. 

Chronic use of glucomannan in the dietary treatment of severe obesity, Vita PM, Restelli A, Caspani P, Klinger R. Minerva Med. 1992 Mar;83(3):135-9.

Konjac glucomannan, a promising polysaccharide of Amorphophallus konjac K. Koch in health care, Behera SS, Ray RC. Int J Biol Macromol. 2016 Nov;92:942-956. doi: 10.1016/j.ijbiomac.2016.07.098. Epub 2016 Jul 30. 

https://www.passeportsante.net/perdre-du-poids-g160/fiche.aspx?doc=konjac-pour-maigrir

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=konjac_nu

http://ajcn.nutrition.org/content/88/4/1167.full.pdf

https://www.doctissimo.fr/nutrition/famille-d-aliments/guide-aliments/konjac

Le konjac fait-il maigrir ?