Les expéditions reprennent du lundi au vendredi (délais toujours non garantis par la Poste) 
Livraison OFFERTE dès 45 euros (France métropolitaine) - Paiement sécurisé CB & Paypal
Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
Plus que 45,00 € pour profiter des frais de port offerts
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  Livraison gratuite !
Plus que pour profiter des frais de port offerts
Total
Continuer mes achats Commander

Peut-on vraiment stimuler ses défenses immunitaires ?

Publié le 07/05/2020

(image : leucocyte attaquant un virus)

 

Dans quelques jours le déconfinement, en cette période marquée par l'épidémie du COVID-19, la notion d'immunité reste au coeur de toutes les préoccupations. Peut-on vraiment renforcer son immunité ? Comment stimuler ses défenses naturelles ? Découvrez les réponses dans cet article.

 

Qu'est-ce que l'immunité ? À quoi sert-elle ?

 

Dans le domaine de la santé, l'immunité est un système de défense décliné en deux sous-systèmes, dont l'un est inné et l'autre est acquis. L'immunité innée correspond à la capacité originelle que possède l'organisme de chaque être vivant à le préserver contre tout danger. L'immunité acquise correspond à celle que développe l'organisme tout au long de la vie pour répondre à des besoins spécifiques.

Qu'elle soit innée ou acquise, l'immunité permet à l'organisme de combattre efficacement toute agression venant d'un corps étranger. Il peut s'agir de parasites, de cellules cancéreuses, de virus ou de microbes. C'est également le système immunitaire qui est à la base des rejets de greffes considérés comme des corps étrangers.

Les virus font partie des agents infectieux auxquels fait souvent face notre système immunitaire. Ce sont de petites particules invisibles à l'œil nu qui ne peuvent se répliquer sans une cellule hôte. Ainsi, lorsqu'un virus pénètre dans l'organisme humain, il se sert des cellules de son hôte pour se multiplier : on parle alors d'infection virale.

La transmission d'un virus entre deux individus peut s'effectuer par voie aérienne ou par contact direct. Une personne peut également être contaminée lorsqu'elle touche un objet souillé par les mains d'un malade. Par exemple, le COVID-19 peut être transmis par ces trois voies.

 

 

Quels sont les mécanismes de l'immunité ?

 

Le système immunitaire est telle une forteresse. Il est constitué d'un réseau de cellules, de tissus et d'organes (rate, ganglions lymphatiques, amygdales, appendice) qui agissent face aux différentes menaces. L'immunité acquise et celle qui est innée interagissent également lors de la défense.

C'est la barrière physique constituée de la peau et des muqueuses qui est d'abord opposée aux menaces extérieures. Par les cellules épidermiques et le mucus, elle parvient à éliminer la plupart des menaces et à les empêcher d'entrer dans l'organisme. Si cette première barrière échoue, un autre mécanisme de l'immunité naturelle prend le relais.

Un réseau de cellules (phagocytes, cellules NK, cytokines, cellules sentinelles) s'active pour neutraliser et détruire l'agent pathogène, sans mettre en place une réponse spécifique. Le mécanisme se met en marche immédiatement après l'entrée de l'agent infectieux dans l'organisme. Généralement, il s'en suit une inflammation caractérisée par l'augmentation de la température du corps et d'autres signes (rougeur, chaleur, gonflement) selon la nature de l'agression.

En cas d'échec, les cellules de l'immunité acquise entrent en action. Il s'agit principalement des lymphocytes B et des lymphocytes T. Tels des soldats en missions, ces cellules se fixent sur les agents étrangers et les détruisent soit à l'aide d'anticorps spécifiques (immunoglobuline), soit directement (lymphocytes T).

L'agent pathogène combattu est gardé en mémoire par les lymphocytes pour une réaction plus rapide s'il y a une autre intrusion similaire dans le futur.

 

Comment augmenter votre immunité ?

 

Le système immunitaire n'est pas toujours efficace à 100 %. Il peut parfois s'affaiblir, exposant ainsi l'organisme à des infections et des maladies récurrentes. Heureusement, il est possible de pallier cela en adoptant de bonnes habitudes de vie.

Miser sur les compléments alimentaires bio

En principe, une bonne alimentation suffit à combler les besoins en nutriments de l'organisme. Mais avec l'essor des aliments industriel, il est de plus en plus difficile de subvenir aux besoins nutritionnels par les assiettes uniquement. Pour combler cette carence, il faut donc se tourner vers les compléments alimentaires. Ces sources concentrées fournissent en quantité suffisante les éléments nutritifs : vitamine D, vitamine A, vitamine B6, acide ascorbique, acide folique, fer, zinc et cuivre dont le réseau d'organes du système immunitaire a besoin pour fonctionner de façon optimale.

Pour obtenir de meilleurs résultats, misez sur les compléments alimentaires bio. Les sources de nutriments non bio sont parfois nocives pour la santé en raison des ingrédients de synthèse qu'elles contiennent souvent.

 

Booster son immunité par les probiotiques

Une grande partie des cellules immunitaires humaines sont situées dans l'intestin. Avec d'autres bactéries du microbiote, elles renforcent la barrière intestinale et empêchent les agents pathogènes de passer la muqueuse pour se retrouver dans le sang. Les probiotiques qui stimulent l'immunité, lorsqu'ils sont utilisés de manière adéquate, modulent positivement cette flore intestinale et optimisent l'efficacité de la barrière. Ce sont des micro-organismes vivants très bénéfiques pour la santé. Vous pouvez les retrouver dans les aliments lactofermentés ou en pharmacie sous forme de concentré.

 

Consommer des super-aliments pour renforcer le système immunitaire

Certains super-aliments sont très riches en nutriments utiles à la fortification des défenses immunitaires. On peut citer par exemple la gelée royale, le pollen et la spiruline.

La gelée royale est connue depuis des longtemps pour ses effets sur le système immunitaire. Elle stimule la production des globules blancs. On lui connaît notamment des actions positives dans la prévention des maladies dégénératives. Quant au pollen, sa richesse en acides aminés essentiels, en substances bactériostatiques et en enzymes diverses lui vaut d'être cité parmi les aliments ayant des effets positifs sur l'immunité. Ces deux super-aliments peuvent être combinés pour un effet plus intéressant. Un mélange entre gelée royale et pollen bio est très efficace pour booster l'immunité naturellement.

Un autre super-aliment reconnu pour ses effets positifs sur l'immunité est la spiruline bio. C'est un complément riche en protéines, en oligo-éléments, et en vitamines B. Il permet aussi de lutter contre la fatigue.

 

Adopter de bonnes habitudes de vie

L'hygiène de vie d'une personne influence directement son immunité. Les bonnes habitudes de vie sont doublement bénéfiques. Elles optimisent le bien-être général et protègent l'organisme contre les agents infectieux.

Voici quelques conseils à suivre pour booster l'immunité naturellement :

 

  • - Pratiquer régulièrement une activité physique ;
  • - Dormir suffisamment (entre 7 et 9 heures par nuit si vous êtes un adulte) ;
  • - Arrêter la consommation de tabac ;
  • - Éviter le stress chronique ;
  • - Adopter une alimentation saine et équilibrée.

 

Que retenir ? Le système immunitaire protège l'organisme contre tout corps étranger potentiellement nuisible. Pour rendre plus efficace cette protection naturelle, il faut adopter de bonnes habitudes de vie. L'utilisation adéquate de compléments alimentaires et de probiotiques pour renforcer l'immunité est également bénéfique.

Peut-on vraiment stimuler ses défenses immunitaires ?